Alternate Text

Edouard-Marcel SANDOZ ( 1881 - 1971 )

TÊTE DE PANTHÈRE. 

SOLD
Bronze, richly gilt shaded brown patina
H : 42,2 cm, L : 27 cm, D : 28,4 cm
Artist edtion signed "Ed.M.Sandoz", old cast by "Cire perdue E.Robecchi.Paris" (seal)
Circa :1940

Il existe relativement peu d’études de félin[1]dans l’œuvre animalier de Sandoz qui comporte beaucoup de sculpture de chiens, de lapins, d’oiseaux, de poissons, de singes, et d’animaux presque domestiques. Par son modelé en volumes pleins qui rappelle la grande tradition de l’Antiquité,  ce fauve méditatif semble se dégager d’un parallélépipède de matière comme s’il s’agissait d’une taille directe, ce qui n’est pas inhabituel chez le sculpteur et les animaliers de cette période. Par ailleurs, par ses précisions anatomiques, il suggère aussi un portrait, portrait attentif et sévère qui s’accorde pleinement avec le sujet, exposé par l’artiste à la Société Nationale des Beaux Arts en 1936.

Si certains modèles de petites dimensions comme les Lapins et les Fennecs par exemple ont été très largement diffusés par des éditeurs auxquels l’artiste les avait cédés un certain temps, les représentations de fauves ont été  plutôt confiées à des fondeurs comme Robecchi par exemple. Il s’agit alors parfois de pièces uniques ou plus souvent de tirages restreints, des tirages d’artiste ; pas plus de quelques épreuves par modèles toutes produites par le sculpteur lui-même.

Dans toutes les variations sur les têtes de félin, cette Tête de panthèreest celle qui a remporté le plus de succès en bronze : cinq épreuves incluant celle-ci, toutes fondues à la cire perdue par ce fondeur à façon, probablement produites dans les années 1930-1940. 
Cet exemplaire est bipatiné, très riche aussi dans ses nuances de patines ; signe d’une grande qualité d’empreinte, le cachet du fondeur est exceptionnellement lisible, et la spontanéité calligraphique de la signature habituelle "Ed.M.Sandoz"témoigne bien d’un tirage d’artiste.

Autres épreuves

Épreuve en Bronze. Robecchi. Coll. P. Pasquier n°554
Épreuve en Bronze perforée. Coll. Atelier Sandoz n°555
Épreuve en Bronze (pattes remontés) Coll. part. n°561
Épreuve en Bronze datée 1936. Coll. Lechat n° 587

[1]Le catalogue raisonné de Félix Marcilhac, qui ne répertorie pas cette cinquième épreuve, contient environ une quarantaine d’études de félins sur les 1653 numéros que compte l’ouvrage, soit moins de 3%.

 

Edouard-Marcel SANDOZ