Edouard-Marcel SANDOZ

Né à Bâle en Suisse, Edouard-Marcel Sandoz est né au sein la grande famille suisse qui donna son nom au groupe pharmaceutique. C’est en visitant l’Exposition Universelle de 1900 qu’il choisit de suivre sa vocation d’artiste et s’inscrit dans un premier temps à l’Ecole des Arts Industriels de Genève où il suit des cours de céramique. Il se rapproche D’Emile Gallé, qui refuse cependant son entrée dans l’entreprise familiale à Nancy. Le jeune artiste s'établit à Paris en 1905 et s’inscrit à l’École des Beaux-arts pour y suivre les enseignements académiques d’Antonin Mercié et de Jean-Antonin Injalbert. Sculpteur de personnages d’abord, il se tourne résolument vers l’animalier à partir de 1908, en imaginant un petit hibou en marbre gris. Ce qui lui ouvre la voie vers une stylisation plus géométrique, loin de ses figures humaines plus traditionnelles. Sa curiosité et son inventivité le conduisent souvent à exploiter les formes de ses modèles dans des matériaux comme la porcelaine, le bronze, le bois ou encore les pierres dures. Il est connu pour associer, souvent avec un brin d’humour, la beauté de la forme animale à l’objet utilitaire, des bonbonnières aux jardinières. Ses pierres dures - des tailles directes - pour lesquelles il crée de nouveaux outils, révèlent une parfaite connaissance des contraintes des matériaux pour donner vie à ses sujets, bien souvent des grenouilles ou poissons aux formes chatoyantes dont les mouvements le fascinent. Toujours à la recherche d’une vérité qui est la sienne, il recueille dans son atelier toutes sortes d’animaux : des fennecs, des cacatoès, voir même des panthères. Cette passion pour la sculpture animalière le conduit à donner vie à la Société Française des Animaliers en 1933. C’était par ailleurs un artiste généreux qui aidaient financièrement ses confrères dans le besoin . Il dira souvent : "En art, il faut tout aimer, la nature, la science, son prochain…". Il se consacre aussi à la peinture de fleurs et de paysages de la Suisse natale avant de mourir en 1971.