Charles Henri Cordier

Premier sculpteur ethnographe de l'histoire de l'art, Charles Cordier s'est attaché à modeler, dans un esprit scientifique autant qu'artistique une Galerie de portraits exotiques de personnages que l'on nommait à l'époque "Types nègres", "Types Chinois", "Types arabes", "Type mauresque", "Type juive" etc... Par ailleurs, il est un des premiers artistes à s'être intéressé à la polychromie des œuvres et, dans une même œuvre, à l'assemblage de matériaux divers, marbre, bronze (souvent multi patiné, doré ou argenté, rehaussé d'émaux), onyx, etc. Il attachait aussi beaucoup d'importance à la qualité de ses productions et à la finesse de ses bronzes notamment. La subtilité de la ciselure qu'il faisait parfois pousser à un point extrême, comme sur celle-ci ou l'on voit par endroit la pigmentation de la peau, atteste de cet intérêt pour la matière, caractéristique qu'il partageait avec Barye notamment