Rembrandt BUGATTI

Rembrandt Bugatti est né à Milan le 16 octobre 1884. Il est le fils du décorateur et designer de meubles Carlo Bugatti et le frère d’Ettore Bugatti, le célèbre constructeur automobile. Il commence le modelage à 17 ans sous l’influence du sculpteur Troubetzkoy, un des premiers sculpteurs impressionnistes, et de Segantini, chef de file des divisionnistes lombards. Son installation à Paris en 1903 et son association avec le fondeur et galeriste Hébrard, qui vient de créer la nouvelle technique de la fonte à la cire perdue, sont le point de départ d’une carrière fulgurante. Son mode de création est spontané et rapide, vision à main levée, quasi immédiate de la vérité animale dans le style impressionniste de son mentor, puis dans la mouvance du cubisme. Mais c’est sûrement son dessin, son trait, la découpe de ses œuvres dans l’espace qui est la marque de son génie. Après la guerre, les animaux des zoos sont tués, les ventes de sculptures s’effondrent, la galerie Hébrard ferme ses portes. Se refusant à accepter l’aide de son frère, il se suicide dans son atelier à 32 ans.