James PRADIER

Issu d’une famille française de réfugiés protestants, James Pradier (Genève 23 mai 1790 – Bougival 4 juin 1852) suit ses premiers cours de dessin à Genève avant d’entrer à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1811. Il obtient le premier Prix de Rome en 1813. A 37 ans, il devient membre de l’Institut et connaît la renommée sous le règne de Louis-Philippe. Les commandes officielles pour des sculptures en plein air se multiplient alors avec La Comédie Légère et la Comédie Sérieuse pour la Fontaine Molière à Paris, l’Industrie pour La Bourse, les quatre Renommées en bas-relief pour l’Arc de Triomphe, les statues en pierre représentant Lille et Strasbourg pour la Place de la Concorde et à la fin de sa vie en 1851, la réalisation de la Fontaine de l’Esplanade pour Nîmes. Qualifié par ses contemporains de « dernier des Grecs », sa sculpture très marquée par les thèmes antiques aborde principalement des sujets féminins, dotés d’une grande sensualité. De son vivant et tout au long du XIXè siècle, son œuvre connut un succès durable en raison de sa diffusion réussie par les grands fondeurs de l’époque que furent Susse, Thiébaut, Barbedienne, de Labroue, Paillard … se partageant l’exploitation de ses principaux modèles.