Alternate Text

François POMPON ( 1855 - 1933 )

BLACK PANTHER

Lens limestone, carved with pointing.
H : 31,5 cm, L : 82 cm, D : 16,6 cm
Unique piece signed and underlined "Pompon", carved by Pompon himself; commissioned by M. Miguet, precious wood supplier for Ruhlmann.
Carved in 1931 and delivered in August.

La Grande panthère noire, à demi-grandeur nature, est la plus grande pierre de Lens produite par Pompon après le Grand ours du Musée d’Orsay. Le sujet a donné lieu à de nombreuses esquisses et petits modèles entre 1921 et 1925. Elle s’inscrit dans la démarche du sculpteur à la fin de années vingt de développer son bestiaire en grande dimension. Ce fut le cas notamment pour le Pélican, le Grand cerf et le Taureau ; et, dans ses livres de comptes, on trouve dans ces années, l’idée que d’autres œuvres pouvaient être sculptées en grande taille. Mais, âgé et de surcroit malade depuis 1928, sa puissance de travail diminue, et il ne peut assurer comme il le souhaite ce développement par agrandissement en pierre ou marbre pour d’autres modèles que le nôtre.
Esthétiquement, la Grande panthère noire présente une simplification ultime des formes mais témoigne toujours du hiératisme égyptien qui lui est cher et du naturalisme français qui le caractérise. Intemporel et monumental, le fauve est animé d’un mouvement puissant et furtif qui en fait une des plus belles études du bestiaire. C’est un modèle que Pompon juge important, puisqu’il en expose des bronzes au Salon des Tuileries et au Salon d’Automne (1931) et qu’il en envoie un exemplaire à la Biennale de Venise de 1932.
L’une des dernières photos du sculpteur, parue après sa mort dans Paris-Soir le 8 mai 1933, nous le montre posant avec fierté devant la Grande panthère noire.
 

François POMPON