Jean-François GECHTER

Elève de Bosio à l’Ecole des Beaux-Arts, Gechter étudia également à l’atelier de Gros. Mort en 1844, il fit donc toute sa carrière durant la période romantique, dont il est un des plus typiques représentants. Particulièrement intéressé par le mouvement des chevaux, qu’il put observer dans les toiles de Gros, il en restitua avec vigueur, toute la force, l’énergie, la souplesse, dans des groupes historiques qui furent un succès.  

Il débute au Salon de 1824 avec trois groupes de ce type qui le font tout de suite remarquer. Au Salon de 1833, il présente l’œuvre qui va particulièrement lancer sa carrière et connaîtra un grand succès commercial : Combat de Charles Martel et d’Abderame, rois des sarrasins, qui sera commandée en bronze pour la somme de 3 000 Frs. A partir de cette date, il va réaliser des groupes en bronze, d’inspiration historique, qui lui vaudront un énorme succès, aussi bien en France qu’à l’étranger, en particulier en Grande Bretagne où ces sujets souvent moyenâgeux sont très appréciés.